L'homéopathie chez le cheval

mise à jour le : 22/10/2004

audience

Sommaire

N'ayant jamais utilisé l'homéopathie ou que rarement, il serait bon d'en parler avec votre vétérinaire avant de vouloir "essayer".

Parler n'est pas une consultation, donc ne coûte rien.
Ce qui n'est, à l'inverse, pas le cas si vous voulez "jouer" à l'apprenti sorcier.

L'homéopathie créée au début du XIXe siècle par Hahnemann est introduite en France en 1835.

Si la doctrine des allopathes repose sur la connaissance des sciences physiques et chimiques, sur l'observation clinique, l'expérimentation physiologique et utilise des remèdes antagonistes des symptômes qui provoquent la maladie pour en neutraliser les effets, l'homéopathie, elle, consiste au contraire, à donner au malade des petites doses d'une substance qui, chez un sujet sain, provoquerait à doses fortes, des symptômes analogues à ceux observés chez le malade.

Homéopathie signifie "semblable à l'affection".

L'homéopathie s'intéresse à l'individu, à son environnement, son mode de vie, ses réactions.
C'est ce que l'on appelle le terrain.

Par des remèdes dénués de toxicité, l'homéopathie modifiera le terrain, mais il n'existe pas UN remède pour telle ou telle maladie, mais des remèdes.
La science des constitutions et des caractères (la typologie) revêt ici une importance prépondérante autant que le choix du remède et par suite le choix de la dilution.

La préparation des remèdes homéopathiques fait appel à plus de 2 000 variétés tant d'origine animale, végétale, que minérale.


L'homéopathie repose sur 4 principes :

  1. la loi de la similitude (on guérit la maladie avec la substance qui la cause)
  2. l'expérimentation
  3. l'individualisation du malade
  4. la dose infinitésimale (substance très diluée)
L'homéopathie tire ses remèdes de 3 règnes :
  1. le règne végétal
  2. le règne animal
  3. le règne minéral

Les substances végétales

Elles sont le plus souvent utilisées fraîches.
On les prépare par macération dans l'alcool pour en faire des teintures mères (T.M.).
Ces teintures correspondent à 1/10 du poids en drogue déshydratée, à l'exception de la T.M. de Calendula qui correspond au 1/20.

Les substances animales

Elles sont préparées de la même façon que les substances végétales.
Des organes sont prélevés sur le boeuf, le porc ou le mouton.
Ils ont fourni une branche dérivée de l'homéopathie : l'organothérapie.
Cette technique permet d'agir sur l'organe pertubé, soit en l'exitant (basse dilution), soit en régularisant (moyenne dilution), ou en le freinant (haute dilution).

Les substances chimiques

Il existe 3 types de substances :

Il faut savoir également que les homéopathes utilisent parfois un nom différent pour un même remède.

Les remèdes doivent être conservés à l'abri de la lumière, dans un endroit frais à température constante.

«L'homéopathie est une doctrine thérapeutique suivant laquelle les symptômes des malades doivent être combattus à l'aide d'agents capables de déterminer les mêmes symptômes chez l'homme ou l'animal sain».

Dr Laumônier

«Pour guérir d'une manière douce, prompte, certaine et durable, il faut choisir, dans chaque cas de maladie, un médicament qui soit capable par lui-même de provoquer une affection semblable à celle contre laquelle on se propose de l'employer».

Dr Samuel Hahneman

Pour l'homéopathe, le symptôme devient une réaction de défense de l'organisme qu'il importe de respecter, d'aider, de canaliser et non pas de combattre.

L'homéopathie est donc une médecine de terrain qui vise à renforcer les défences de l'organisme, la maladie n'étant qu'une crise d'élimination toxinique particulière à chaque individu.

L'homéopathie est inefficace sur des pathologies lourdes ou brutales, mais utiles en accompagnement.


L'homéopathie Les dilutions Formes pharmaceutiques Répertoire homéo Sommaire

Hit-Parade