Myoglobinurie


Noms plus usuels : maladie du lundi ou coup de sang


audience
Sommaire

Elle appartient à l'ensemble des myosites (myoglobinurie paroxystique ou paralytique).
C'est une myopathie musculaire (dégénérescence, fibres musculaires abimées etc...).

Pendant le repos, le glycogène (polymère du glucose constituant la principale réserve glucidique) s'accumule dans les muscles.
Pendant le travail, les réserves se mobilisent et les molécules de glycogène se décomposent et sont utilisées par le muscle.
Si la quantité d'oxygène disponible est insuffisante dans le muscle, la dégradation du glycogène est incomplète. C'est cela qui contribue à la production d'acide lactique.

Normalement, l'acide lactique est pris en charge par la circulation, mais, s'il est produit en grande quantité, il s'accumule au niveau du muscle et provoque une vasoconstriction (réduction du débit sanguin) qui va encore ralentir l'élimination de l'acide lactique et le transport de l'oxygène au muscle.
C'est un cercle vicieux qui est responsable d'une destruction de la membrane des cellules musculaires et de la libération de myoglobine.

Il apparaît plusieurs degrés :

Après un exercice

Lorsqu'un cheval a été inactif ou au repos pendant un laps de temps, ne serait-ce que deux jours, sans avoir eu une ration diminuée ou si elle est trop riche en glucides.

Après un effort trop important

Apparaît sur des chevaux mal ou insuffisamment entraînés.

Pendant les premières minutes de travail

Afin que Galopin puisse garder sa spécificité et continuer à s'enrichir, une très faible participation est demandé pour avoir accés à la suite de cette rubrique

Thèmes évoqués :


Myoglobinurie Les myopathies récidivantes à l'effort (MRE) Sommaire