L'alimentation - Définitions


audience

Sommaire

Les aliments sont composés d'eau et de matières sèches.
La matière sèche (MS) est constituée : de matières minérales et de matières organiques.

Matières sèches
Matières organiquesMatières minérales
Glucides ou hydrates de carbone Minéraux (macroéléments et oligoéléments)
Protides ou matières azotées Vitamines
Lipides ou matières grasses  


Dans les matières organiques on trouve :

Glucides ou hydrates de carbone - U.F.



Le glycogène



Les corps gras

Mais revenons aux glucides délaissés plus haut.

On distingue deux types de glucides:

Protides ou protéines (matières azotées totales - M.A.T.)

La matière azotée digestible (MAD) est constituée de 2 fractions :
- les protéines qui libèrent des acides aminés
- les constituants azotés non protéiques
Les protéines interviennent dans la constitution de l'organisme et sont indispensables pour l'entretenir et le régénérer. Sans protéine alimentaire, la croissance et toutes les fonctions organiques cesseraient.

Les protéines constituent le matériel de base de tous les tissus, qu'il s'agisse de la kératine ou du collagène (présents dans les sabots, poils et crinière), de l'osséine (présente dans les os), de la fibrine, ou d'un certain nombre d'autres types de tissu.

Elles se dégradent pour fournir de l'énergie en éléments nutritifs énergétiques (glucose, acides gras,...) et des éléments nutritifs azotés (acides aminés).

Les protéines inutilisées sont converties en graisse et susceptibles d'être à l'origine de troubles intestinaux.
L'excès de protides se putréfie dans le gros intestin et les crottins deviennent nauséabonds.

Une ration équilibrée pour un cheval adulte comprend environ de 12 à 14% de protides.
Le foin en contient beaucoup ainsi que l'avoine.

Les protéines sont de longues chaînes d'acides aminés (éléments de base constituant les protéines) liés entre eux dans un ordre variable, qui doivent être apportés par l'alimentation.


Les acides aminés


Au début du XXe siècle, les recherches de Wilcock et de Hopkins montrèrent que certaines protéines sont incapables, malgré un apport azoté quantitativement suffisant, de maintenir l'équilibre nutritif de l'animal et d'assurer sa croissance.
L'adjonction à ce régime de certains acides aminés, tel le tryptophane, améliore l'efficacité nutritive.
La liste des acides aminés indispensables ou «essentiels» n'est pas la même pour toutes les espèces animales, ce qui signifie que les possibilités de synthèse ne sont pas identiques.


Lipides (corps gras d'origine animale ou végétale)

Le terme de lipides recouvre un ensemble de composés naturels qui ont la propriété d'être insolubles dans l'eau, mais sont solubles dans la plupart des solvants organiques.
Les lipides sont des constituants des membranes cellulaires, ils représentent la principale source d'énergie pour les cellules et participent, par leur métabolisme, aux fonctions biologiques de celles-ci.

On distingue des lipides simples, composés uniquement de carbone, d'hydrogène et d'oxygène (comme les acides gras, les glycérides...), et les lipides complexes.

La carence est plus fréquente que l'excès.
Les lipides apportent les vitamines A,D,E,K.
Le pourcentage de lipides dans une ration équilibrée est assez faible (environ entre 2 et 5% des matières organiques pour un cheval adulte), car les grains (le maïs et l'avoine en contiennent plus que l'orge), l'herbe et les fourrages contiennent très peu de graisses.

Un kilo de lipides apporte 2 fois et demie plus d'énergie qu'un kilo de glucides.

Si le cheval ne dépense pas entièrement ses lipides, il les stocke et il grossit.

Les lipides fournissent des acides gras essentiels.
Tous les lipides consistent en une combinaison d'acides gras saturés et insaturés.
Leur présence augmente la digestion des glucides et des protides, d'ou l'intêret de donner une cuiller à soupe d'huile végétale aux vieux chevaux, ainsi qu'aux chevaux ayant une forte ration (saison de concours par exemple).

L'apport de lipides est intéressant dans l'alimentation des chevaux soumis à des efforts intensifs.
Elles sont stockées dans les cellules adipeuses, hépatiques et musculaires sous forme de triglycérides.

En bref :
Les matières grasses permettent d'apporter une énergie sans devoir augmenter la ration des chevaux et contribuent à une bonne assimilation digestive.

L'apport d'énergie sous cette forme, minimise les risques de coliques, et autres problèmes digestifs.

On les trouve dans l'huile de soja, l'huile de tournesol, l'huile de maïs, la graisse de coprah, et peuvent composer jusqu'à 15-20% de la ration.


Les acides gras saturés et insaturés ou essentiels


Définitions Sommaire

Hit-Parade